• Sleemy

    Sleemy

    Il est le propriétaire d’un Tchai shop près de Rishikesh en Inde, il y loue une pyramide, il est naturopathe, iridologue et écrit des livres sur la santé naturelle.
    Voici la présentation d’un de ses livres que vous pouvez acheter sur son site : http://www.pyramid-cafe.in/

    INTRODUCTION: Si le médecin peut fermer les yeux sur les erreurs de son patient, la Nature elle, ne fonctionne pas comme ça. La question est donc de savoir jusqu’à quel point on va bien vouloir (ou pouvoir) se conformer à ses lois…
    Emporté par la civilisation, l’Homo MacDonus s’est tellement éloigné de la Vie Naturelle, qu’il s’est perdu dans un océan synthétique et artificiel.
    Pour revenir à cet état naturel, il faudra surmonter beaucoup de difficultés: oubli de la facilité, combat contre son ego, critiques de la famille et des proches, frustration dans les débuts, etc.

    Mais que c’est dur d’oublier un bon steak !!…

    Retrouver la SANTé ne peut être que le résultat d’un effort que personne ne pourra faire à notre place.

    Pour faire cet effort, la médecine ne nous est d’aucun secours. Ne se préoccupant que des maladies, elle ignore complètement le fonctionnement normal de la Santé, qui est justement ce que nous voulons retrouver.
    La Science Moderne a quand-même sa place dans notre monde artificiel à haut risque d’accident, car elle est championne ès-replâtrage toutes catégories. Même si elle est souvent traumatsante, elle est nécessaire, voire vitale.
    Renvers par un camion, les intestin répandus sur le macadam, vous pouvez toujours essayer le Yoga,le Reiki ou un cataplasme d’argile….!!
    La médecine moderne mérite donc bien une médaille d’or ès-accident. Par contre, lui en accorder une dans le domaine de la “Santé”me paraît nettement moins mérité.
    A force d’étudier les maladies de trop près, la médecine moderne a tout simplement perdu de vue ce qu’est la Santé…..

    L’usage intensif du microscope l’a rendue myope et fait perdre de vue l’ensemble de l’organisme. Or, pour retrouver la Santé, c’est justement cet “ensemble” qu’il est absolument vital de comprendre.
    La maladie est un “tout.”Un organe ne peut pas être malade sans que tout l’organisme ne soit concerné.
    La médecine moderne est dans la même situation que si vous essayez de lire un journal avec un microscope.
    Vous pourrez voir le grain, les défauts d’impression et du papier, voire analyser la composition de l’encre.
    Par contre, il vous sera impossible de comprendre de quoi parle l’article. Or, ce qui est important, ce ne sont pas les défauts, mais justement ce que dit l’article…

    Grâce, (ou à cause) d’une technologie de pointe ahurissante, la médecine a fait d’énormes progrès…
    Dans la mauvaise direction…!!
    Si elle les avait fait dans la bonne direction, hôpitaux, médicaments, pharmacies et maladies, devraient aller en DIMINUANT…
    Alors qu’au contraire, non seulement il y’en a de plus en plus, mais les maladies sont de plus en plus graves et de plus en plus difficiles à soigner ! Cherchez l’erreur…
    Il me semble bien utopique d’espérer obtenir la Santé de ce côté là. Notre acharnement à vouloir à tout prix trouver en elle le remède à tous nos maux, ne peut que nous apporter des désillusions.
    C’est à cause de cet acharnement que cette médecine est devenue un “bizness” colossal.
    J’ai l’impression que c’est surtout ce “bizness” qui a fait des progrès (oui, oui, j’ai écrit “bizness”: mot populaire, qui n’est pas encore officiellement entré dans le dico… Et que les puristes ne viennent pas me gonfler).

    En Europe à l’heure actuelle, on dépense plus de 100 milliards d’Euros par an, pour les soins médicaux…
    Et on parle de “Santé” !?

    LA SANTÈ NE COÛTE RIEN. Elle est (ou devrait être) l’état naturel de l’organisme.

    La maladie est devenue un tel “bizness” que pour finir, elle fait vivre plus de gens qu’elle n’en tue…!!
    Alors… Vive la maladie quoi !!

    La médecine nous apporte des solutions rapides, mais qui, à long terme, génèrent des complications graves.
    Et en fait, que guérit-on ?

    • Le DIABÈTE ? Injecté à l’insuline à en devenir junkie, avec des complications de plus en plus graves: dialyse rénale, troubles circulatoires, laser oculaire, etc. C’est ça la guérison ?
    • Les RHUMATISMES ? 200 millions de cas en Europe seulement ! C’est une réponse éloquente.
    • L’ASTHME ? Bourré de cortisone ou de Ventoline, à en devenir junkie et malgré tout, des crises surviennent, avec toujours l’angoisse de la prochaine…
    • Les Maladies CARDIO-VASCULAIRES ? Rien qu’en Europe, 2 millions de personnes en meurent chaque année… qui parle de guérison ?….
    • La Sclérose en Plaques ? Les Polyarthrites ? On apprend à vivre AVEC… (grâce aux accessoires entre autres !!), mais pas à s’en débarrasser!…
    • Le SIDA ? Des milliards sont partis dans la recherche… Si on a prolongé des vies, on en a toujours pas sauvé! Et comment expliquer que ceux qui s’en sortent, sont justement ceux qui abandonnent la médecine officielle et utilisent les moyens naturels ?
    • Et le CANCER ?<En 1948 déjà (!!), la médecine annonçait qu’elle était “sur le point” de trouver un remède pour le guérir… un demi-siècle plus tard, Bruno Meili, directeur de La Ligue Suisse Contre le Cancer, dit en public : “La recherche avance, mais les résultats ne sont pas aussi miraculeux que ce qu’affirment les médias. Nous sommes à un point où nous pouvons espérer des révélations pour les années à venir. Mais il reste du chemin à parcourir.»

    Notez bien: pour “les années à venir” et “des révélations, “pas un remède …!!

    Le Dr Seymour Brenner à souligné récemment:
    En 1950, 50,6 % des cas de cancer général sont morts de leur cancer.
    En 1990, 49,7 % des cas de cancer général en sont morts… Après plus de 40 milliards de dollars par an dépensé dans la recherche, moins de 1 % de progrès…
    Et on dit: “la recherche avance…???!!

    Simple petit calcul: si en 50 ans on a fait 1% de progrès, il faudra donc: 50 x 100 = 5000 ans ! pour avoir 100% de guérison…!!!!
    OK, Bruno Meili n’a pas précisé à quelle vitesse “ça avance,” mais si vous êtes parmi ceux qui attendent ce “remède,” je ne saurais que trop vous conseiller d’aller voir ailleurs, si vous voulez vraiment trouver une solution…

    On doit bien mourir un jour, me direz-vous.
    Bien sûr, on peut voir la vie comme une maladie mortelle…. (sexuellement transmissible…!)

    Pourquoi devrait-on mourir de la maladie ? Indépendamment de l’âge auquel on meurt, n’est-il pas préférable de partir dans son lit, tranquillement en parfaite santé, après une vie pleine d’actions jusqu’à la fin ?

    Des millions de malades vivent un vrai calvaire à la fin de leur vie, certains avec des tuyaux ou des drains qui sortent de partout, en fauteuil roulant, etc. Au point que leur proches disent après leur mort: “ça vaut mieux pour lui,” ou “ce n’était pas une vie” ou encore “maintenant il ne souffre plus,” etc. etc.
    Combien de fois entend-on de telles phrases ?
    C’est le cas pour beaucoup trop de gens de nos jours. Pratiquement plus personne ne meurt de mort naturelle, c’est à dire par usure progressive des organes. L’existence d’une polémique au sujet d’utiliser l’euthanasie pour ceux qui souffrent trop en dit long sur la gravité du problème…

    Et de plus: pourquoi meurt-on si jeune ?
    Le corps est biologiquement conçu pour vivre plus de 130 ans, (Aïe! les caisses de retraite vont pas aimer ce passage…!!) et surtout, sans devenir infirme vers la fin !

    Secouons donc notre esclavage médical. La maladie, l’angoisse, la souffrance font trop de ravages sur notre pauvre planète. Elles nous empêchent de VIVRE.
    Les maladies ne sont pas envoyées par un Dieu de Justice vengeur et aveugle. Elles sont les conséquences de notre ignorance collective, aggravée par des siècles d’aberrations à contresens des lois de la nature.

    La maladie est l’aboutissement d’un long processus pathologique d’encrassement progressif de l’organisme par des déchets et des toxiques de toutes sortes, comme la pollution, le tabac, l’alcool, le café, le thé, le sucre, les pesticides, les colorants artificiels, les conservateurs, etc. etc. La liste n’en fini pas.
    Cet encrassement se remarque car de nombreux signes ou symptômes le signalent tels que: langue chargée, yeux rougis, douleurs diverses, mal de tête, insomnies, difficulté à se réveiller tôt le matin, rhume, fatigue, perte de souplesse, mauvaise humeur, irritabilité, etc.
    Prendre ces symptômes en considération permet d’éviter la maladie avant qu’elle ne se déclare, en prenant les mesures nécessaires….

    La santé devrait être l’état naturel de l’organisme.
    Si vous l’avez perdue, celle-ci ne pourra être que le résultat d’un effort personnel. Celui-ci va inclure des changements dans vos habitudes alimentaires ainsi que des techniques de nettoyage, la maladie étant due à un encrassement de votre organisme.

    En bref, la maladie aiguë est tout simplement un processus naturel de nettoyage de déchets ou toxines. Alors que la maladie chronique est due à une accumulation de ces mêmes toxines. C’est aussi simple que ça…..

    La médecine officielle ne se penche pas assez sur ce processus naturel, qui pourtant détermine le genre de “maladie”, suivant la nature et la localisation des toxines à éliminer.
    La Force Vitale de l’organisme (aussi ignorée de la science) va déterminer, elle, l’intensité de ces éliminations.

    Nous avons donc une double action d’accumulation de toxines et de réaction de l’organisme pour préserver son intégrité face à un envahissement qui lui est néfaste.

    Il est étonnant que la science ne s’étonne pas de cette activité d’élimination, qui est pourtant toute naturelle.
    Parfois, les organes d’élimination sont tellement sollicités, que des crises extrêmement violentes peuvent se produire.
    Souvent accompagnées de douleurs et de fièvre, ces crises ont toujours été incomprises et mal vues. On désire donc qu’elles s’arrêtent le plus vite possible. C’est ce que les médecins cherchent à faire à tout prix depuis des siècles.

    Plus la force vitale est grande, plus ces crises seront violentes et généralisées, mais de courte durée.
    Plus la force vitale est faible (donc plus le niveau de santé est bas), plus ces crises seront limitées, localisées et répétitives: c’est le commencement de l’état chronique.

    Ces réactions d’élimination font partie intégrante de la santé.
    Elles se produisent pour la bonne cause et sont ce que l’on a toujours appelé les “maladies aiguës.
    Stopper ces crises provoque une accumulation de toxines, responsable des maladies dites chroniques et de dégénérescence (cancer, sclérose en plaques, arthrose, diabète, asthme, Parkinson, Alzheimer, etc.)
    La cause principale des maladies se trouve donc surtout dans le terrain (l’état de l’organisme), celui-ci dépendant du mode de vie et de l’alimentation.

    Tant que les médecins ne comprennent pas la nature et les raisons fondamentales des ces “maladies” aiguës, qu’ils s’obstinent à les considérer comme “néfastes” et tentent de les arrêter à tout prix, ils perdent leur temps (en tout-cas pas leur argent…!!)

    De plus ils sont responsables de la dégénérescence de leurs patients
    (et là,  j’accuse formellement…).

    Il serait quand-même grand temps que les malades qui subissent, ainsi que certains médecins honnêtes, qui s’interrogent quand même, prennent conscience que la médecine fait fausse route sur cette voie là.

    La science et la médecine ont suivi aveuglément les traces de la scolastique arriérée de Pasteur que je considère comme un grand malfaiteur de l’humanité. Saviez-vous qu’il n’était même pas médecin, mais chimiste !
    Ce qui en dit long sur ses connaissances en “santé.”
    Il a quand même réalisé à la fin de sa vie qu’il s’était trompé… Fait qui a toujours été escamoté !

    Affirmer qu’une activité accrue des émonctoires puisse être “néfaste” est une erreur physiologique.
    Utiliser un moyen spécifique pour l’arrêter, est une erreur médicale.

    Si vous voulez, vraiment être débarrassé des maladies, vous devez absolument prendre conscience de l’utilité de ces processus naturels. Et surtout, de les éviter en apprenant à vous alimenter correctement.

    Faire prendre conscience de ces faits au public, devrait être le rôle des “santépubliqueux” non-médecins tels que les ministres de la santé, l’OMS, les écoles, etc. qui devraient ouvrir un peu plus leur esprit et cesser de nous faire peur avecdes maladies vues à travers le microscope de la médecine.
    C’est parce que nous ne la comprenons pas que la maladie nous fait peur.

    Il est devenu absolument nécessaire de réapprendre à se nourrir et à épurer l’intérieur de son propre corps.
    Nous l’enseigner devrait être la tâche des éducateurs de santé.

    Vous nettoyez bien l’extérieur de votre corps tous les jours, non ? (du moins je l’espère…) Pourtant, par ignorance, vous tolérez un véritable cloaque à l’intérieur… Apprenez donc à vous nettoyer l’intérieur…. Vous vous sentirez tellement mieux…

    Beaucoup se plaignent de notre époque mais peu font réellement quelque chose pour qu’elle change.
    Le monde est pollué parce que nous sommes pollués.Pour changer le monde, commençons par nous changer nous-même. Dépolluons-nous, la planète suivra!

    De nos jours, ce n’est plus l’homme qui est le produit de son environnement, mais cela devient peu à peu l’inverse.

    Après des années de persévérance, j’ai pu éliminer un à un, tous mes problèmes les plus graves: épilepsie, troubles nerveux, constipation chronique, pression élevée, vision défectueuse d’un oeil, hémorroïdes, usage de drogues (somnifères, alcool, fumée et j’en passe….) et ce, en utilisant uniquement les ressources de mon propre corps.
    Résultat, je n’ai pris aucun médicament ni consulté un médecin depuis 1975, je ne suis plus jamais malade, bien que vivant en Asie, où virus et bactéries abondent et où l’eau a si mauvaise réputation.

    En plus de 25 ans, j’ai récolté une quantité considérable d’informations et de connaissances chez les Tibétains, Ayurvédiques, Rishis et Yogis, ainsi qu’avec les médecines traditionnelles d’Europe, la Naturopathie, les moyens holistiques et hygiénistes.

    Durant ces années de recherche et d’expérience, il m’est apparu évident que la cause principale des maladies se trouve d’une part dans l’ignorance du fonctionnement de la Santé et surtout, dans une plus grande mesure, dans une alimentation et mode de vie à contresens des lois fondamentales de la nature.

    Une demande sans cesse grandissante m’a incité à mettre par écrit toutes ces connaissances, afin que d’autres puissent en profiter. Les informations que j’ai récoltées durant toutes ces années, seront utiles à qui veut retrouver la santé, sans obtenir de solution satisfaisante avec la médecine moderne.
    Ce bouquin donne donc une idée générale du fonctionnement de la SANTÉ NATURELLE.
    Mais aussi, et surtout, quelles sont les causes des maladies, afin de pouvoir les corriger.

    SLEEMY

    Tout ce qui précède est extrait de mon bouquin:

    TOUBIB OR NOT TOUBIB:

    (Partie I) (Partie II)
    PRÉFACE
    INTRODUCTION

    LA SANTÉ NATURELLE
    MALADIES AIGUES
    MALADIES CHRONIQUES
    QU’EST-CE QU’ON MANGE ?
    CHANGEMENT DE DIÈTE

    LES CRISES DE NETTOYAGE ET LA FIÈVRE
    ET MAINTENANT ?

    POURQUOI DEVENIR VÉGÉTARIEN ?

    CONCLUSION

    REFLEXOLOGIE
    LE JEÛNE
    LE JEÛNE HEBDOMADAIRE
    LE SECRET DES HUNZAS
    L’ARGILE
    LE BAIN DE SI
    ÈGE
    LA PRANA-TH
    ÉRAPIE
    LE YOGA DE LA CIGARETTE

    TROUBLES RESPIRATOIRES
    PROBL
    ÈMES DE LA VUE
    TROUBLES NERVEUX
    PROBL
    ÈMES DU DOS
    LE SIDA

    ATTENTION, ENFANTS !! Espèce en danger…
    LES 15 COMMANDEMENTS DE LA SANTÉ

    LES  15  COMMANDEMENTS DE LA SANTÉ:

    • 1) La santé est (ou devrait être) l’état naturel du corps.
      Elle sera le résultat d’un EFFORT PERSONNEL si on l’a perdue.
    • 2) IL N’Y A PAS DE MALADIES INCURABLES,
      il y a seulement des malades qui ne sont pas prêts à faire cet effort.
    • 3) Personne ne peut nous donner ou vendre la Santé,
      elle est un état d’être que l’on acquiert par soi-même.
    • 4) On ne peut pas guérir une maladie sans en supprimer la cause.
    • 5) Croire qu’il suffit de prendre une pilule pour être guéri, n’est qu’une ILLUSION
    • 6) De la manière dont mangent la majorité des gens de nos jours, une personne jamais malade est en moins bonne santé, qu’une personne toujours malade.
    • 7) Il est plus difficile de se débarrasser des idées fausses, que de la maladie elle même.
    • 8) L’amélioration du style de vie d’un organisme intoxiqué, amène des crises de guérison.
    • 9) La majorité des maladies aiguës SONT DES CRISES DE GUÉRISON.
    • 10) La suppression artificielle de ces crises aiguës est responsable des maladies de dégénérescence.
    • 11) Le corps humain est biologiquement conçu pour durer plus de 130 ans, sans devenir infirme vers la fin.
    • 12) Plus on s’éloigne de la vie saine, plus on s’approche du FAUTEUIL ROULANT.
    • 13) La bactérie ou le virus démarrent la maladie, PARCE QUE LA CONDITION du corps leur permet de devenir actifs.
    • 14) On N’ATTRAPE PAS une maladie, on se la FAIT, en construisant le terrain.
    • 15) La maladie est un signal d’alarme qui vous indique que vous vous êtes trop éloigné de la vie naturelle. Sa gravité est directement proportionnelle à l’éloignement en question.