• Râmakrishna

    "Ayez de l'amour pour tous, nul n'est autre que vous"

    Râmakrishna vit le jour dans une famille très pauvre du Bengale, en 1836, à Karmarpukur.

    Dès son enfance, il eut un appel intérieur très fort vers Dieu et vécu des extases mystiques.

    D'une famille de Brahmanes très pieuse, il fut en mesure de servir dans un temple dédié à Kali. Il eut une vision si forte de la déesse qu'il décida de lui consacrer sa vie.

    Néanmoins, il se maria à 23 ans avec une très jeune fille de 13 ans sa cadette et ils vécurent chastement leur union. Râmakrishna fut le disciple d'un initié tantrique, puis d'un guru qui lui enseigna l'accomplissement ultime à travers des Védas.

    "Veda et Purâna doivent être lus et écoutés, mais il faut agir selon les préceptes des Tantras."

    Il vécut en extase durant six mois et par la suite il revint à cet état extatique périodiquement. Il eut par la suite un guru musulman puis un guru chrétien avec lesquels il continua d'atteindre des illuminations. Il expérimenta la multiplicité des lignées spirituelles et il en découvrit l'unité préexistante.

    C'est pourquoi il prêchait pour l'expérience intérieure, quels qu'en soient le vecteur et le moule, c'est-à-dire quelle que soit la religion pratiquée. Il pensait que toute religion est bonne, si toutefois l'être qui la pratique est animé d'un élan très pur et d'une ferveur intense. Pour lui, c'est l'adoration qui nous fait comprendre la divinité, nous sommes ses serviteurs.

    " Il n'y a qu'un Dieu, mais ses noms sont innombrables et innombrables les aspects sous lesquels il peut être considéré. Nommez-le de n'importe quel nom et adorez-le sous l'aspect qu'il vous plaira le mieux. Vous êtes certains d'arriver à lui."

    La portée de la présence de Râmakrishna en Inde fut immense et apporta un renouveau à l'Indouisme. Sa douceur, sa gentillesse, son humilité permirent à beaucoup d'êtres d'entrer en communion à leur tour avec la présence Divine.

    Il eut de très nombreux disciples. Râmakrishna est mort en 1886, à Daksinestivara.

    Les êtres qui l'entouraient sont restés autour de sa veuve jusqu'à sa mort.